Le Naufragé de la Terre

Présentation du Projet

Le Naufragé de la Terre est porté par l’association rennaise La Voix Sociale. Ce projet est un appel à la diversité des pratiques artistiques, il rassemble plus d’une quinzaine de personnes issues chacune de pratiques artistiques différentes.
Le Naufragé de la Terre est un appel à la conquête intérieure d’un endroit qui nous libère  du conflit… Laurie Dyèvre

Note de création

C’est un regard sur le geste premier dans les arts qui a apporté l’enjeu de ce projet, qui rapporte que tout aspect de l’art peut être apprécié si l’on change son contexte. La création de personnages mythologiques apporte en cela un regard transverse sur les états contemporains de l’homme, humain(e) ou non. En effet le travail iconographique contemporain sert de mobile à cette mythologie qui doit s’adresser à chacun et à chaque endroit en nous, identique à tous.

Les différents modes de présentation au public

Présentation du recueil de poésies

Lectures du recueil de poésies

Lectures
Durée : 25min

A l’origine Le Naufragé de la terre était un recueil de poèmes qui demeure la trame du spectacle.
Une sélection de textes du recueil de poèmes fait tournoyer devant nous les deux personnages Köm et Yugam-Dhara. Le chant lyrique (féminin) est soutenu par le son électrique d’une guitare. Les textes lus sont soutenus par les notes d’un piano. Cette forme courte montre la difficulté qu’il y a à comprendre l’autre genre et la beauté qu’il offre en même temps.

Présentation de l’œuvre intégrale

Représentation

Opéra-théâtre
Durée : 2h30

Dans cet opéra-théâtre, l'opéra est incarné par la voix féminine de Köm, qui va et vient entre les différents univers et qui revient sur terre pour l’homme qu’elle aime, Yugam-Dhara. Lui ne peut la voir, il peut uniquement la ressentir. Le théâtre est incarné par le masculin multiple à travers le Surhomme de la mer Ys, le demi-dieu de la terre Yugam-Dhara, l’être muet (le mime Senti) et L’homme de tous les Boulevards du monde. La partie musicale et instrumentale est animée par l’Hermaphrodite musicien, Scélère, qui accorde les scènes au moyen des harmonies sonores

Partenaires